© 2017 - AltaLeghje.com - 20112 Altagène / Altaghjè - Alta Rocca - Corse-du-Sud - postmaster@altaleghje.com

AltaLeghje s'engage, durant l’année, à sensibiliser le jeune public à la lecture, à la liberté d’expression et au vivre ensemble en partenariat avec les acteurs locaux comme l’Education Nationale ou le réseau des bibliothèques de Corse-du-Sud.

Zone d’intervention : Alta Rocca, Sartenais, Valinco.

 

> L'éveil à la lecture et l'écriture

Objectif : susciter l'intérêt pour la lecture et la découverte de la littérature jeunesse.

Vendredi 20 octobre de 10h à 12h - Jérôme FERRARI

Comment un écrivain travaille-t-il ?

Que signifie de gagner le prix Goncourt pour un auteur ?


Jérôme Ferrari est écrivain et Prix Goncourt 2012 pour Le Sermon sur la chute de Rome (Actes Sud).

Il naît en 1968 à Paris et vit en Corse où il enseigne la philosophie.

l est romancier et l'auteur dernièrement du roman consacré au physicien allemand Heisenberg, Le Principe (actes sud). Il a publié chez Flammarion, Il se passe quelque chose, rassemblant les chroniques qu'il a tenues dans le journal La Croix de janvier à juillet 2016. Il parraine AltaLeghje depuis sa création et participe aux débats des rencontres de juillet.

Lundi 23 octobre à partir de 9h - Christine SIMEONE

S’entraîner à parler des livres auprès d’un public

« Quand Corinne Voisin m’a demandé d’animer un atelier pour transmettre ma façon de parler des livres à la radio, j’ai tout de suite dit oui. Mais en réfléchissant il m’a semblé qu’un membre d’un jury serait encore mieux placé. Je lui ai donc proposé d’inviter Didier Decoin, qui est membre du jury du Goncourt. Il a tout de suite accepté. Ainsi un grand monsieur du Goncourt vient conseiller et encourager ses jeunes homologues du Goncourt des lycéens. », explique Christine Siméone.

Christine Siméone est journaliste à France Inter et présidente d’AltaLeghje.

Lundi 23 octobre à partir de 15h - Didier DECOIN

Apprendre à être juré

Elire le représentant de la sélection Corse au jury national

 

Avec Didier Decoin, il s’agit de réunir les jeunes autour des 15 romans sélectionnés pour le Goncourt des lycéens. A l’issue de cette journée, les élèves éliront leur représentant au jury régional.

Pour Didier Decoin, on pourrait plus facilement donner le goût de la lecture aux jeunes en s’écartant des grands classiques imposés dans les programmes scolaires : « On a réussi notre coup avec le Goncourt des lycéens. Début septembre, il y en a qui poussent des hurlements quand on leur donne 15 bouquins à lire en plus de leur programme. Deux mois après, on voit les mêmes faire une standing ovation à Amélie Nothomb ! »
 

Né en 1945, Didier Decoin est écrivain et scénariste. Il a vingt ans lorsqu’il publie son premier livre. Celui-ci sera suivi d’une vingtaine de titres, dont Abraham de Brooklyn (prix des Libraires), et John l’Enfer pour lequel il reçoit le prix Goncourt en 1977.

Please reload

>> En octobre, les élèves de Sartène préparent le Goncourt des lycéens avec Didier Decoin et Jérôme Ferrari

Les 20 et 23 octobre, Altaleghje organise des séances de travail avec les élèves de la classe de 1e littéraire du Lycée G. Clemenceau de Sartène, dans le cadre de leur participation au Goncourt des lycéens.

« C’est une grande chance pour notre établissement et pour la région de poursuivre cette collaboration avec l’association Altaleghje dans le cadre du Goncourt des lycéens. Nos élèves vont avoir le privilège de rencontrer le secrétaire de l’Académie Goncourt, et de comprendre en quoi consiste le travail de lecteur-juré d’un prix littéraire. C’est un moment unique dans une vie de lycéen ; on se construit et on s’affirme par les rencontres et les échanges, que l’on vit pleinement à cet âge. Gageons que ce projet avec Altaleghje en augure d’autres tout aussi stimulants pour nos élèves » estiment Corinne Voisin, professeur de français, et Laëtitia Lorenzi, documentaliste, de la Cité scolaire de Sartène.

L’association AltaLeghje est déjà intervenue au lycée de Sartène avec le dessinateur Alain Luciani dans le cadre de la Semaine de la presse à l’école en mars 2017.

Les séances de travail

Jérôme Ferrari et Didier Decoin à la rencontre de lycéens corses - AltaLeghje 2017 - CorseMatin 26/10/17
AltaLeghje partenaire de la Corse pour le Prix Goncourt des Lycéens 2017 - Corse Matin - 26 octobre 2017

Créé en 1988, le Prix Goncourt des lycéens est organisé par le ministère chargé de l'éducation nationale en partenariat avec la Fnac et le Réseau Canopé, sous le haut patronage de l'Académie Goncourt.

Il a pour objectif de faire découvrir aux lycéens la littérature contemporaine et de susciter l'envie de lire.

Le Goncourt des lycéens permet ainsi à près de 2 000 élèves de lire et d'étudier la sélection de romans de la liste du Goncourt. Une cinquantaine de classes de lycéens âgés de 15 à 18 ans, issus de seconde, première, terminale ou BTS, généralistes, scientifiques ou techniques sont concernées. La sélection des classes est basée sur la motivation des enseignants.

Deux mois pour étudier les livres

Après l'annonce des livres sélectionnés pour le Prix Goncourt par les membres de l’académie Goncourt, la Fnac remet les ouvrages de la liste à chaque classe. Les lycéens ont deux mois pour lire les romans, avec l'aide des enseignants. Pendant cette intense période de lecture, des rencontres régionales sont organisées entre auteurs et lycéens.

Délibérations régionales et nationales

À l'issue de l'étude des livres, les classes élisent un délégué pour présenter leur tiercé de livres gagnants et défendre leurs choix lors de délibérations régionales. Elles ont lieu dans dans les six régions de France.

Chaque région choisit ses deux représentants et son tiercé de livres gagnants. Une finale se tient ensuite à Rennes, berceau du Prix. À l’issue des délibérations, le Prix Goncourt des lycéens est proclamé et rendu public.

Le jury constitué par les délégués régionaux et étrangers réunis à huis clos à Rennes, élisent le 30è Prix Goncourt des Lycéens, le 16 novembre 2017.

Plus d'info sur le portail de l'Académie de Corse

Le Prix Goncourt des Lycéens fête ses 30 ans!

AltaLeghje tient à remercier

Messieurs Didier Decoin et Jérôme Ferrari ainsi que Mesdames Corinne Voisin et Laëtitia Lorenzi,

le Rectorat de Corse,

la Communauté de Communes d’Alta Rocca

et la compagnie aérienne Air Corsica

d’avoir réuni tous les moyens nécessaires à l'organisation de cette action.