© 2017 - AltaLeghje.com - 20112 Altagène / Altaghjè - Alta Rocca - Corse-du-Sud - postmaster@altaleghje.com

Altaleghje propose tout au long de l’année divers rendez-vous culturels pour développer la lecture et notamment des échanges entre le jeune public et des auteurs ou dessinateurs. 

En organisant les rencontres entre Lilian Thuram et les élèves d'établissements scolaires de Corse-du-Sud, il s’agit de réunir les jeunes pour les sensibiliser à la tolérance et l'ouverture au monde.

> Eduquer contre les préjugés et les stéréotypes

L’ex-champion du monde de football, Lilian Thuram rencontre les élèves de Sartè, Prupià et Aiacciu

Du 16 au 18 avril 2019, Lilian Thuram est allé à la rencontre des lycéens du Lycée Agricole et de la Cité Scolaire Clémenceau à Sartène, du collège Jean Nicoli à Propriano et des Lycée Laetitia-Bonaparte et Collège des Padule à Ajaccio dans le cadre du plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme 2018 – 2020.

 

La lecture, le vivre-ensemble, sont des sujets prioritaires pour Altaleghje, raison pour laquelle elle invite Lilian Thuram en Corse.

En septembre 2017, AltaLeghje a mené une première expérience avec la fondation Thuram qui a montré l’intérêt des élèves pour les réflexions sur la tolérance et le respect de l’autre. Une centaine d’élèves à Levie et Propriano avaient participé à ce travail.

​Cette année, iI s’agissait de reproduire cette expérience et de faire participer plus d’élèves en y invitant des enfants d’Ajaccio.

Lilian Thuram s’adresse prioritairement à la jeunesse et défend des valeurs d’humanisme, de tolérance à travers des ouvrages publiés régulièrement et des rencontres avec les jeunes en milieu scolaire, dans le cadre de travaux pédagogiques.

C’est en lisant ses livres que les jeunes pourront dans un premier temps être sensibilisés à l’engagement de Lilian Thuram et de sa fondation Education contre le racisme.

En organisant la visite de Lilian Thuram dans les établissements avec le soutien de la DILCRAH, délégation interministérielle pour la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT , AltaLeghje suscite un travail « documentaire » sur la lutte contre le racisme qu’elle relaiera éventuellement sur ses réseaux.

Par ailleurs, avec les établissements qui le souhaitent, une restitution aura lieu lors du festival de juillet 2019.

 

Les actions de la Fondation Lilian Thuram s’appuient sur l’expertise de son comité scientifique, composé d’Yves Coppens, paléoanthropologue, Marie Rose Moro, psychiatre de l’enfant et de l’adolescent, Doudou Diène, juriste, rapporteur spécial des Nations Unies sur les formes contemporaines de racisme (2002-2008), Evelyne Heyer, généticienne des populations humaines, Ninian Hubert Van Blyenburgh, anthropologue et didacticien, Elisabeth Caillet, muséologue, Michel Wieviorka, sociologue, Françoise Vergès, politologue, Pierre Raynaud, ingénieur en développement des politiques publiques, Pascal Brice, diplomate, Pascal Boniface, géopolitologue, Pascal Blanchard, historien, Patrick Estrade, psychologue, André Magnin, commissaire d’expositions. 

>> Septembre 2017: Lilian Thuram dans l'Alta Rocca et le Valinco

Les 20 et 21 septembre 2017, Altaleghje organise dans le cadre de ses actions jeunesse, deux journées d’échange entre les élèves des écoles primaires et collèges de l’Alta Rocca et du Valinco, et Lilian Thuram l’ex-champion du monde de football et président de la fondation pour l’éducation contre le racisme.

Un rendez-vous généreux autour de la tolérance

« Il suffit d’avoir vu Lilian Thuram s’exprimer auprès des jeunes, les interroger ou leur raconter son propre parcours pour avoir envie de partager ces instants avec d’autres. Il peut apprendre aux jeunes la confiance en eux, au-delà des préjugés. Il enseigne autant l’estime de soi que la tolérance envers les autres. C’est ce qui m’a marquée en découvrant son travail et sa fondation et AltaLeghje a souhaité en faire profiter les jeunes Corses », explique Christine Siméone, présidente d’AltaLeghje.

« Quand je serai plus grand, j’aimerais changer le monde. »

L’ancien sportif Lilian Thuram se consacre désormais à la fondation qu’il a créée pour l’éducation contre le racisme et pour l’égalité. Lorsqu’on lui a demandé ce qu’il ferait après sa carrière de sportif de haut niveau, il a répondu « Quand je serai plus grand, j’aimerais changer le monde. » Ainsi consacre-t-il désormais son temps aux élèves pour enseigner les valeurs de respect mutuel et d’égalité. Il est l’auteur de Mes étoiles noires, de Lucy à Barack Obama (éd. Philippe Rey/Ed. Points), récit dans lequel il décline les personnages qui peuplent son propre panthéon, comme Nelson Mandela ou Angela Davis. Ce livre est désormais adapté en bande dessinée, sous le titre Notre histoire, dont le tome 2 sera le support des discussions avec les élèves.Il y raconte les débuts de sa carrière et, parallèlement, la découverte des grandes figures noires qui lui ont servi de modèles.

Lilian Thuram : « Ce qui m’a intéressé chez ces personnages, c’est leur courage et leur capacité à changer l’Histoire. Chacun de nous dispose de cette possibilité, à condition de prendre conscience de la société dans laquelle nous vivons. Aujourd’hui, on a parfois l’impression que nous devons accepter le monde tel qu’il est. Mais il faut toujours élargir le champ des possibles, et des personnes comme Marcus Garvey ou Phillis Wheatley peuvent nous servir d’exemples. C’est un message que j’aimerais faire passer auprès des jeunes. »                 Plus d'info sur www.thuram.org