Résidence d’écriture

Une résidence littéraire est proposée à un.e écrivain.e pour 4 semaines réparties sur deux périodes. Elle se déroule en même temps que la résidence d’une graveuse ou d’un graveur auprès des éditions Melchiori à Sainte-Lucie de Tallano.

“Louise et moi sommes des enfants de notre temps, élevées dans le souci de l’écologie, venues avec l’envie de retrouver, quelques jours, le contact avec la nature, offerte, déroutante et fascinante.
Deux semaines durant, grâce à nos hôtes et aux accompagnateurs qui nous ont fait découvrir les plateaux enneigés où l’hiver s’accrochait encore, les aiguilles de granite découpant le bleu de gentiane du ciel corse, les villages s’élevant à flanc de colline comme des champignons, nous avons remonté le temps, des abris de l’âge de fer aux estives parsemées de colchiques. Et puisé dans les paroles d’or des habitants de l’Alta Rocca de quoi nourrir un livre à venir…” Maud Simonnot

2021 / avec Maud Simonnot et Louise Gros

En 2021, Maud Simonnot, autrice de L’enfant céleste (L’Observatoire) et Louise Gros, graveuse, réalisent la première résidence en partenariat avec les Editions Melchiori, à Sainte-Lucie de Tallano.

Cette résidence met en résonance le travail d’un.e artiste avec celui d’un.e écrivain.e autour d’un même thème. C’est autour de la thématique de l’arbre qu’il leur a été proposé de collaborer.

 

Louise Gros est artiste graveuse et consacre une grande part de son travail à la nature. Née en France, elle a étudié la peinture et les techniques d’impression artistique aux écoles Saint-Luc de Liège. Après avoir intégré différents ateliers autogérés (l’Atelier aux Lilas pour la typographie et l’estampe aux abords de Paris, le PCP de Saint-Nazaire, l’Atelier Circulaire de Montréal, et de manière plus ponctuelle les ateliers Open Studio, Engramme et GroundZero Printmakers Society au Canada), elle est aujourd’hui membre fondatrice de l’Atelier Silexink, dans le Nord de la France.

Pour découvrir ses œuvres, rendez-vous sur son site.

Maud Simonnot est éditrice et autrice. Elle est membre du jury de notre concours de nouvelles. Elle est l’autrice de L’enfant céleste, paru aux éditions de l’Observatoire en 2020, se démarquant avec éclat au coeur de la rentrée littéraire :

Sensible, rêveur, Célian ne s’épanouit pas à l’école. Sa mère Mary, à la suite d’une rupture amoureuse, décide de partir avec lui dans une île légendaire de la mer Baltique. C’est là en effet qu’à la Renaissance, Tycho Brahe – astronome dont l’étrange destinée aurait inspiré Hamlet – imagina un observatoire prodigieux depuis lequel il redessina entièrement la carte du Ciel.

En parcourant les forêts et les rivages de cette île préservée où seuls le soleil et la lune semblent diviser le temps, Mary et Célian découvrent un monde sauvage au contact duquel s’effacent peu à peu leurs blessures.

Maud Simonnot a passé sa jeunesse dans le Morvan et plusieurs années en Norvège qui l’ont inspirée pour ce livre. Sa biographie de Robert McAlmon, La Nuit pour adresse (Gallimard, 2017) a reçu le prix Larbaud et a été finaliste du prix Médicis essai.

Altaleghje

Le festival

Una Volta C’Era

Le concours

Contact

Mentions légales

Suivez-nous

Copyright © 2020 Festival Altaleghje ⎢réalisé par dellaRocca Conseil