Résidences d’écriture
et de gravure

Au cœur de l’Alta Rocca

Les résidences 2022

Bernard Minguet, graveur, était en résidence du 03 au 17 janvier 2022

Il fait ses études à l’institut Supérieur des Arts de Saint-Luc. Il est actuellement professeur de gravure à l’ESA Saint-Luc .

Parmi les techniques diverses de la gravure, la Manière Noire est sans doute l’une des plus exigeantes et virtuoses. C’est la technique choisit par Bernard Minguet. Ses gravures procurent une sensation fantasmagorique, mêlant réminiscences symboliques et références artistiques (la renaissance, l’art nouveau, les préraphaélites) et où le graphisme, les noirs fouillés et les Clairs obscurs rendent compte de son imaginaire.

 

Yahia Belaskri, écrivain, sera en résidence du 11 au 23 avril 2022

Après des études de sociologie, il travaille dans les ressources humaines dans plusieurs entreprises algériennes, puis se tourne vers le journalisme. Un an après les événements du 5 octobre 1988 en Algérie, il vient s’installer en France. Il y devient journaliste à Radio France internationale (RFI) et écrit de nombreux articles et contributions diverses sur les relations entre la France et l’Algérie, l’immigration, le dialogue des cultures dans le bassin méditerranéen. Il participe ainsi à de nombreux ouvrages collectifs. Il a écrit des romans, nouvelles et essais.

Il est membre du comité de rédaction de la revue Apulée (éditions Zulma).

 

Clémence Fernando, graveuse, sera en résidence du 25 avril au 06 mai 2022

Clémence Fernando initialement formée au cinéma documentaire elle apprend la gravure auprès d’imprimeurs (Moret/Lacourière).

Sa pratique de la taille douce est basée sur l’exploration de la polychromie en manière noire. Son travail « 54 » a été récompensé en 2019 à la Biennale internationale de gravure de Sarcelles, et cité dans l’article des nouvelles de l’estampe « Au-delà de l’estampe : 5 artistes contemporains et leur utilisation de la gravure ».

 

Les résidences 2021

Une résidence littéraire & gravure est proposée à un.e écrivain.e pour 4 semaines réparties sur deux périodes :→

  • 2 semaines au cours du premier semestre de l’année
  • 2 semaines en juillet se terminant par les 3 journées du festival.

L’écrivain.e retenu.e aura pour missions :

 

1. d’animer des ateliers d’écriture et d’échanges avec au moins 2 groupes constitués :

    • des adultes pour un cycle de 3 ateliers
    • des lycéens pour un cycle de 2 ateliers

2. de collecter et mettre en forme littéraire des paroles d’habitant.es sur leur relation à la nature : mon arbre, mon jardin, mon potager, ma forêt, ma plage, etc.

3. de collaborer avec un. e graveur.se qui sera aussi en résidence à Sainte-Lucie-de-Tallano, dans l’atelier de Sylvie Melchiori. Cette collaboration pourra donner lieu à une exposition de textes et de gravures pendant le festival, voire en aval, sinon en amont.

4. de participer à au moins deux rencontres publiques, soit au moins une au cours de chacune des périodes, rencontres organisées par Altaleghje ou co-organisées avec l’un de ses partenaires culturels

5. d’être membre du jury du concours de nouvelles organisé par Altaleghje

6. de participer au festival en tant qu’invité.e, lecteur/trice de son texte de création et
animateur/trice d’au moins une rencontre.

Le comité de choix des résident.e.s se réunit en janvier chaque année.

Pour toute proposition de résidences, envoyez vos projets à festival.lirelemonde@gmail.com

 

Nos actions

Le festival

Atelier pour enfants

Résidence

Concours de nouvelles

Collecte documentaire

Contact

festival.lirelemonde@gmail.com

Association AltaLeghje

U Piratu – 20112 Altagene

Suivez-nous

Mentions légales

Copyright © 2022 Festival Altaleghje ⎢réalisé par dellaRocca Conseil

Share This